Articles for category Dans les médias


16 June 2020 · Dans les médias

La sève du savoir. A propos de notre collaboration franco-allemande

Jean-Pierre Jacquot prix Gay-Lussac-Humboldt, contemple un des biooréacteurs à mousse de l’Université de Freiburg. Vidéo provenant de l’Université de Lorraine au Laboratoire Interactions Arbres Microorganismes où travaille Jean-Pierre Jacquot. Avec remerciements au service Avant scène recherche de l’Université de Lorraine

Comment les coopérations internationales favorisent la recherche biologique est documenté dans le film You tube "La forêt ou la sève du savoir" figurant le chercheur en biologie végétale Jacquot de l‘Université de Lorraine à Nancy, qui a passé plusieurs mois dans le laboratoire Reski (ReskiLab) et a été un Fellow du Freiburg Institute for Advanced Studies (FRIAS) de l’Université de Freiburg. Quoique la vidéo contienne des sous-titres allemands pas toujours heureux, on comprend clairement pourquoi Jacquot fait des recherches sur les protéines essentielles à la photosynthèse. Il cherche à déterminer quelles protéines seraient des candidats intéressants pour effectuer des transformations genétiques permettant au peuplier et à d’autres plantes de résister à des stress abiotiques incluant la chaleur et la sécheresse, mais aussi biotiques provoqués par des champignons ou des virus par exemple. Les connaissances sur les Glutarédoxines et Thiorédoxines pourraient peut-être révolutionner l’avenir de l’agriculture et de la foresterie. A partir de 3 minutes 42 la vidéo montre le travail réalsisé en commun avec le laboratoire Reski dans lequel Jacquot  a passé plusieurs mois au cours de années 2012-2017. A partir de cette coopération ont été publiés plusieurs articles dans des revues internationales de grande réputation.  Jacquot, à qui en 2009 on a attribué le prix franco-allemand Gay-Lussac-Humboldt souligne l’importance de la coopération internationale: internationalement on parvient à créer des résultats présentant plus d‘impact et à développer de nouvelles idées en comparaison avec une recherche effectuée exclusivement dans un cadre national. Jacquot considère la Biologie comme la science de l‘avenir. Elle serait devenue la discipline scientifique majeure à partir de la fin du 20° siècle. La vidéo de 6 minutes datant de 2018 procure une illustration de la recherche de Jacquot dans les salles du laboratoire Reski.

La source: YouTube

Follow link
10 March 2020 · Dans les médias

La mousse, producteur d'ingrédients actifs du futur

L'équipe de télévision a filmé Ralf Reski à côté d'un bioréacteur à mousse de la société Greenovation qu'il a fondée. Photo: Greenovation

Xenius, le magazine scientifique d'Arte TV, montre comment les mousses, en tant que mini-usines, produisent des protéines humaines susceptibles de sauver des vies à l'avenir. Le film " La mousse, des superpouvoirs méconnus" montre les propriétés de cette plante exceptionnelle que le laboratoire Ralf Reski de l'Université de Fribourg utilise pour fabriquer de futurs médicaments. Un des avantages: les médicaments produits dans les plantes ne peuvent pas transmettre de virus ou d'autres maladies aux gens car ces organismes (en particulier les mousses) sont trop peu apparentés à nous. Un des exemples est la protéine alpha-galactosidase (aGAL). Les personnes atteintes d'une maladie appelée maladie de Fabry provoquée par une mutation du gène  aGAL souffrent considérablement et meurent prématurément. La thérapie consiste à fournir aux patients une forme non-mutée de aGAL pour réparer les dommages induits par la mutation. aGAL en tant que thérapie de remplacement, a été jusqu'à présent obtenue à partir de cultures de cellules animales. La société Greenovation, fondée par Reski, a réussi à implanter le gène humain de cette protéine dans la mousse Physcomitrella patens et à produire de la « mousse-aGAL » dans de grands réacteurs. Comme l'a montré une étude clinique chez six patients, la protéine humaine produite dans la mousse a eu un effet positif sur chacun d'eux. Si cela est confirmé dans d'autres études cliniques avec plus de patients, les mousses pourraient devenir les usines de protéines du futur. Le film peut toujours être téléchargé de la médiathèque Arte jusqu'au 31 mai 2020 et est également disponible en allemand sous le titre "Moos – so können wir seine Superkräfte nutzen".

Source: Xenius dans la médiathèque Arte [à partir de la minute 19:25]

Follow link
14 March 2017 · Dans les médias

La cuticule des mousses: ancêtre de la lignine des plantes vasculaires?

The French website Techno Science reports about the recent findings of our French and German collaboration.

see Techno Science.net

Follow link